amasser


amasser

amasser [ amase ] v. tr. <conjug. : 1>
XIIe; de 1. masse
1(Avec un compl. au plur. ou à sens collect.) Réunir en quantité considérable, par additions successives. accumuler, amonceler, entasser, rassembler, recueillir. « Toutes les provisions [...] amassées par les ennemis pour la campagne » ( Voltaire). Amasser des richesses, de l'argent, ou absolt amasser. capitaliser, thésauriser. « Les richesses ne sont belles à amasser que pour les dépenser » (A. Gide).
Pronom. S'entasser, se rassembler en un point. La neige s'amasse en congères. « L'attroupement qui s'était amassé devant l'immeuble » (Martin du Gard).
2Rassembler, recueillir en grande quantité. Amasser des documents, des preuves. Il faut « amasser du courage pour les défaillances futures » (Flaubert).
⊗ CONTR. Disperser, disséminer, éparpiller; dépenser, dissiper.

amasser verbe transitif (de masse) Réunir des choses en grande quantité, les accumuler, les rassembler : Amasser des documents sur un sujet. Économiser pour s'enrichir ; thésauriser. ● amasser (citations) verbe transitif (de masse) Bible Fortune hâtive va diminuant ; qui amasse peu à peu s'enrichit. Ancien Testament, Livre des Proverbes XIII, 11 Commentaire Citation empruntée à la « Bible de Jérusalem ». ● amasser (synonymes) verbe transitif (de masse) Réunir des choses en grande quantité, les accumuler, les rassembler
Synonymes :
Contraires :
- disséminer
- éparpiller
Économiser pour s'enrichir ; thésauriser.
Synonymes :
- économiser
- épargner
- thésauriser
Contraires :
- dépenser
- manger (familier)

amasser
v.
rI./r v. tr. Réunir en grande quantité. Amasser des matériaux, de l'argent. Ant. disperser, éparpiller.
|| (S. comp.) Thésauriser. Il ne cesse d'amasser.
rII./r v. Pron.
d1./d S'entasser, s'accumuler. Les preuves s'amassent contre lui.
d2./d Se rassembler. La foule s'amassait devant le tribunal.

⇒AMASSER, verbe trans.
A.— Emploi trans. Réunir en masse ou de manière à former une masse sans forme précise, rassembler en grande quantité.
1. Vieilli. [Le suj. et l'obj. désignent des pers.] :
1. ... il erra dans les rues au milieu des lanternes multicolores, regardant les groupes de baladins exécuter leurs prestigieux exercices, et les astrologues en plein vent qui amassaient la foule autour de leur lunette.
J. VERNE, Le Tour du monde en quatre-vingts jours, 1873, p. 127.
2. Littér. [Le suj. désigne une pers., l'obj. désigne un inanimé concr., except. abstr.] :
2. ... [Dantès] sortit de la grotte, replaça la dalle, amassa sur la dalle des pierres de différentes grosseurs...
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 297.
3. Chacun réfléchissait, chacun amassait de la force et de la colère.
ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un paysan, t. 1, 1870, p. 253.
4. Sans doute avait-il marché sept jours et sept nuits, ou septante-sept fois sept jours et sept nuits, ce vaillant, pour amasser tout ce bois, toute une charge d'âne faite uniquement de bois!
A. T'SERSTEVENS, L'Itinéraire espagnol, 1933, pp. 170-171.
[En parlant de phénomènes météor. ou de phénomènes comparables] Former par concentration :
5. À chaque minute, la mer de feu élargissait sa ligne d'infini, une houle incandescente d'où s'exhalaient maintenant des fumées qui amassaient, au-dessus de la ville, une immense nuée de cuivre sombre...
É. ZOLA, La Débâcle, 1892, p. 606.
Emploi abs. Accumuler des richesses et, spécialement, de l'argent; thésauriser, économiser :
6. La vie des paysans est si pauvre, si dénuée de tout, si constamment tiraillée par des soucis d'argent, que l'intérêt se mêle à tous leurs sentiments, à toutes leurs affections, même les plus sacrées, et leur donne une sorte de grandeur farouche. Il savait très bien que la vieille pensait comme lui, car lorsqu'ils se privaient, pris d'une rage d'amasser, il l'avait vue souvent se tourner vers sa fille, lui disant avec orgueil qu'elle serait un bon parti...
É. MOSELLY, Terres lorraines, 1907, p. 284.
7. Je comprends très bien maintenant pourquoi la sagesse paysanne de cette terre de l'olive emploie le mot ramasser au lieu du mot cueillir. C'est un amas qu'on fait; et c'est le plaisir d'amasser qui me tient.
J. GIONO, Chroniques, Noé, 1947, p. 65.
Expr. proverbiale. Pierre qui roule n'amasse pas mousse. Par haplologie, amasser mousse, accumuler des richesses :
8. À rouler à travers le monde, non seulement il n'avait pas amassé mousse, mais il s'était défait de celle qui le couvrait, de tous ses vieux préjugés.
R. ROLLAND, Jean-Christophe, Le Buisson ardent, 1911, p. 1364.
Rem. Ac. 1835, Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845 signalent amasser dans le sens « relever de terre ce qui est tombé ». Amasser ses gants, — un papier. Dans cette accept., il est vx ou régional :
9. v. Amasser, c'est mettre en tas, en amas : amasser de l'argent; — ramasser, c'est prendre à terre ce qu'on a laissé tomber : j'ai ramassé mon gant, et non pas j'ai amassé mon gant.
B. JULLIEN, Le Langage vicieux corrigé, 1853.
B.— Emploi pronom.
1. Vieilli. [Le suj. est un animé] Se rassembler en grand nombre :
10. Les visiteurs se pressaient dans le couloir : financiers, artistes, députés, en un moment s'amassèrent dans le petit salon attenant à la loge. Ils entouraient M. Martin-Bellème, murmuraient des félicitations, lui jetaient par-dessus les têtes des gestes gracieux, et s'entr'étouffaient pour lui serrer la main. Joseph Schmoll, toussant et geignant, aveugle et sourd, s'ouvrit un chemin dans leur masse méprisée et arriva jusqu'à Madame Martin.
A. FRANCE, Le Lys rouge, 1894, p. 355.
2. Littér. [Le suj. est un inanimé désignant notamment des richesses] S'accumuler, se concentrer :
11. L'atmosphère était saturée de l'odeur piquante et désagréable des acides sulfureux. Le soufre, formant des croûtes et des concrétions cristallines, tapissait le sol. Là s'amassaient depuis de longs siècles d'incalculables et stériles richesses, et c'est en ce district encore peu connu de la Nouvelle-Zélande que l'industrie viendra s'approvisionner, si les soufrières de la Sicile s'épuisent un jour.
J. VERNE, Les Enfants du capitaine Grant, t. 3, 1868, p. 183.
P. anal. (cf. ex. 5) :
12. De quel nuage (...) la foudre allait-elle tomber? Il [Pierre] l'attendait depuis des années déjà, cette foudre vengeresse que de sourds fracas annonçaient (...). Et elle s'amassait, et elle allait sûrement éclater au-dessus de ce Paris de rut et de bravade, qui, le soir venu, attisait sa fournaise.
É. ZOLA, Paris, 1898, p. 114.
Région. (cf. A rem.) :
13. Ne dites pas Tu t'es tombé, amasse-toi. Dites Tu es tombé, relève-toi.
M. POMIER, Locutions vicieuses de la Haute-Loire, 1835, p. 5.
Prononc. ET ORTH. :[], j'amasse []. PASSY 1914 et BARBEAU-RODHE 1930 conservent une demi-longueur au [] passé à l'avant-dernière syllabe à l'inf. PASSY 1914 admet des var. : [amase], []. Harrap's 1963 transcrit de même [amase]. Enq. :/amas/. Conjug. parler. — Rem. FÉR. Crit. t. 1 1787 écrit amâsser.
Étymol. ET HIST. — [Mil. XIe s. judéo-fr. « assembler, réunir » (BLONDHEIM, Les Gloses fr. ds les Commentaires talmudiques de Raschi, II, p. 84, s.v. amas[s]er ds Genèse, 29, 7-8)]. 1. a) 1160 trans. « réunir en masse (des choses) » (WACE, Rou, 3e p. 5055 ds GDF. Compl. : Tant estut Martel demorer A ses engienz faire amasser); 1690 réfl. « s'accumuler (d'une chose) » (FUR. : Le sable qui s'amasse peu à peu dans ce port le comblera à la fin); 1694 « id. » (BOILEAU, Sat., X ds DG : Tu verrais sous ma main les tomes s'amasser); b) ca 1165 trans. « rassembler (de pers.) » (CHRÉT. DE TROYES, Cligès, éd. Foerster, 424, 425 : Toz ses barons fist amasser Por consoil querre et demander); 1170 pronom. « se rassembler (de pers.) » (B. DE STE MAURE, D. de Norm., II, 27943 ds GDF. Compl. : Mais or oiez cum li Engleis, se furent del regne amassé E par bataille encontre alé); 2. 1165 trans. « accumuler (de l'argent) » (CHRÉT. DE TROYES, Guill. d'Angl., éd. Foerster, 2008-9 : Li borjois ot ja amassez Toz les deniers, si li bailla); d'où 1re moitié XIIIe s. intrans. « économiser, thésauriser » inf. subst. (Renart, éd. Roques, 15581-84 : Un vilains entulles et riches qui mout estoit avers et chiches que de despandre n'avoit cure : en amaser metoit sa cure); XVIe s. « id. » (MONTAIGNE, II, 186 ds LITTRÉ : cette prévoyance d'amasser et espargner pour le temps à venir).
Dér. de masse; préf. a-1, dés. -er.
STAT. — Fréq. abs. litt. :564. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 1 000, b) 983; XXe s. : a) 939, b) 450.
BBG. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BAR 1960. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — BOISS.8. — BONNAIRE 1835. — BRUANT 1901. — CAPUT 1969. — DUP. 1961. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 225. — Gramm. t. 1 1789. — GUIZOT 1864. — LAF. 1878. — NOTER-LÉC. 1912. — SARDOU 1877. — SOMMER 1882. — Synon. 1818.

amasser [amɑse] v. tr.
ÉTYM. 1160; de 1. a-, masse, et suff. verbal.
1 (1160). Avec un compl. au plur. ou à sens collectif. Réunir en quantité considérable, par additions successives, en un tout indifférencié. Accumuler, agglomérer, amonceler, assembler, collectionner, englober, entasser, grouper, masser, ramasser, rassembler, recueillir, réunir. || Amasser des matériaux. || Amasser des provisions. || Amasser en grande quantité des marchandises, des réserves. Accaparer, accumuler, emmagasiner, empiler, réserve (mettre en). || Amasser un gros butin. || Amasser des pierres, du bois sur un chantier. || Amasser des objets pour une collection.Spécialt. Réunir, rassembler en une masse. || Amasser la pâte.
0.1 (Dantès) replaça la dalle, amassa sur la dalle des pierres de différentes grosseurs.
Dumas, le Comte de Monte-Cristo, t. I, p. 297, in T. L. F.
(1165). Spécialt. || Amasser de l'argent, du bien, des richesses. || Amasser un pécule (cit. 3).Absolt. → cit. 3, 4. || Amasser sou à sou. Capitaliser, économiser. || Ne faire qu'amasser. Thésauriser (→ fam. Faire son beurre).
1 Un pince-maille avait tant amassé,
Qu'il ne savait où loger sa finance.
La Fontaine, Fables, X, 5.
2 N'as-tu pas honte (…) de faire une honteuse dissipation du bien que tes parents t'ont amassé avec tant de sueurs ?
Molière, l'Avare, II, 2.
3 La vieillesse chagrine incessamment amasse,
Garde non pas pour soi les trésors qu'elle entasse (…)
Boileau, l'Art poétique, III.
4 Les François travaillent pour amasser et dépenser soudain. Il semble, disais-je, qu'ils aient une main avare et une autre prodigue.
Montesquieu, Cahiers, p. 174.
4.1 — Faut-il beaucoup de temps pour amasser un million ? lui demanda-t-elle.
Balzac, Eugénie Grandet, éd. 1838, p. 166.
5 Il faut au moins cent écus pour entrer en ménage, et je dois travailler cinq ou six ans pour les amasser.
G. Sand, la Mare au diable, VIII, 73.
6 Les richesses ne sont belles à amasser que pour les dépenser facilement ensuite.
Gide, Journal, 9 févr. 1902.
(V. 1165). Compl. n. de personne. || Amasser des spectateurs. || Amasser la foule. || Amasser des troupes. Assembler, attrouper, rassembler, réunir.
(Sujet n. de chose).Prov. Pierre qui roule n'amasse pas mousse. → 1. Mousse, cit. 4 et 5.
(En parlant de phénomènes météorologiques). Former par concentration. || Fumées, vapeurs qui amassent des nuées.
2 Rassembler, recueillir en grande quantité (des éléments intellectuels ou abstraits). || Amasser des connaissances, des documents, des matériaux pour un ouvrage. || Amasser des preuves. Rassembler, recueillir, réunir.Amasser des extraits, pour en faire un livre. Compiler. Poét. || Amasser sur sa tête les malédictions du ciel. Attirer.
7 Amasser contre vous des volumes d'injures.
Boileau, Satires, 9.
(Avec un compl. au sing.). || Amasser une réserve de forces.
8 Il faut, quand on est en bonne santé, amasser du courage pour les défaillances futures.
Flaubert, Correspondance, t. III, p. 134.
9 Il amassait, en lui-même, par la continuité de son effort et de sa méditation, une réserve d'énergie égale à la hardiesse de son dessein.
Jules Lemaitre, les Rois, p. 122.
——————
s'amasser v. pron.
S'entasser, se rassembler en grand nombre. || Les eaux pluviales s'amassent dans les réservoirs, les citernes. || Les livres s'amassaient sur le bureau.(Personnes). || La foule, le peuple s'amassait autour de lui.
10 Et ce qu'on voit de peuple autour d'eux s'amasser (…)
Corneille, Othon, IV, 7, in Littré.
11 C'étaient des brigands sans loi et sans discipline, qui s'amassaient sur les frontières de Russie.
Racine, Notes historiques, XXXII.
——————
amassé, ée p. p. adj.
|| Matériaux amassés.
12 Vous cachez les trésors par David amassés.
Racine, Athalie, I, 1.
13 Toutes les provisions de guerre et de bouche amassées par les ennemis pour la campagne (…)
Voltaire, le Siècle de Louis XIV, 23.
14 Le lourd monument (…) montrait au public amassé devant lui sa façade pompeuse et blanchâtre (…)
Maupassant, Fort comme la mort, I, VI.
CONTR. Désagréger, disperser, disséminer, éparpiller, parsemer, répandre, semer. — Dépenser, dilapider, dissiper, gaspiller, prodiguer.
DÉR. Amas, amasse, amassement, amassette, amasseur.
COMP. Ramasser.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • amasser — AMASSER. v. a. Faire amas, faire un amas, mettre ensemble. Amasser des matériaux. Amasser de l argent. Amasser de grands biens. Amasser sou sur sou. f♛/b] Quand Amasser est employé sans régime, on sous entend toujours, de l argent. Et c est dans… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • amasser — Amasser. v. a. Faire amas, un amas de plusieurs choses. Amasser des materiaux. amasser de l argent. Il se dit aussi des personnes. Ayant esté insulté il amassa aussi tost ce qu il put trouver d amis. il doit y avoir quelque entreprise, on amasse… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Amasser — A*mass er, n. One who amasses. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • amasser — (a mâ sé) v. a. 1°   Faire un amas. Amasser des provisions, des matériaux. Ce spectacle amassait la foule. •   Le jeune Hartsoeker amassa en secret le plus d argent qu il put : il le dérobait aux divertissements qu il eût pris avec ses camarades …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • amasser — I. Amasser, Accumulare, Cogere, Congerere, Conglobare, Contrahere, Colligere, Corradere summam. B. Semble qu il vienne de {{t=g}}amasthai,{{/t}} id est, metere, ou de {{t=g}}amaô,{{/t}} id est, accumulo, congrego: cuius futurum est… …   Thresor de la langue françoyse

  • AMASSER — v. a. Faire amas, faire un amas, mettre ensemble. Amasser des matériaux. Amasser de l argent. Amasser de grands biens. Amasser sou sur sou. Amasser les eaux pluviales, dans des citernes.   Il s emploie quelquefois sans régime ; alors il s entend… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AMASSER — v. tr. Réunir en masse. Amasser des matériaux. Amasser de l’argent. Amasser de grands biens. Amasser sou à sou. Amasser les eaux pluviales dans des citernes. Il s’est amassé beaucoup de sable dans le port. Les eaux pluviales s’amassent dans cette …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • amasser — vt. , accumuler, recueillir, réunir, rassembler, ramasser, entasser, mettre en tas ; faire des économies, économiser, épargner, thésauriser ; entasser // amasser amasser de l argent, thésauriser ; recueillir les miettes (de son assiette), essuyer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • amasser —    Prendre ce qui est à terre: j ai amassé son gant; dites, ramasser . Le mot amasser signifie communément faire un amas : le bonheur de l avare est d amasser des richesses. Ramasser , c est au sens littéral relever de terre: on amasse des… …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • amasser — amass ► VERB ▪ accumulate over time. DERIVATIVES amasser noun. ORIGIN Latin amassare, related to MASS(Cf. ↑mass) …   English terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.